On sort l’argenterie ?

table

Après le retour de voyage, j’ai ressorti les gouges et les plaques de lino.

jabiru

J’avais en tête ces drôles de bêtes que l’on a pu découvrir au long de notre périple australien. Comme le Jabiru, ce drôle d’oiseau qui vole les pattes écartées et que l’on aperçoit au bord des rivières et des billabongs dans la région de Darwin.

print_test1

Une fois les plaques gravées, je fais des tests d’impressions, d’abord sur du papier.

print_test2C’est pour réaliser une série de serviettes de table. J’ai trouvé du beau tissu, du lin naturel et du coton vert pomme. Je me suis appliquée à faire les ourlets (loooongue journée de couture).

print_ben

Pour faire l’impression sur le tissu, j’ai embauché des bras musclés. Non parce que sans presse, c’est physique ! On ne se rend pas compte, comme ça, mais en vrai, on a transpiré !

print

Reste à placer la frise sur les côtés. J’ai gravé un motif qui rappelle un élément du visuel pour chaque plaque.

print_frise

Ensuite, il faut attendre que ça sèche. Mais en ce moment, à Bordeaux, c’est la mousson… alors il a fallu plus de deux semaines.

sechage

Mais le résultat est plutôt cool !

ornitho

jabiru

En vrai, l’impression est assez inégale. C’est plus ou moins foncé, c’est plus ou moins centré, c’est artisanal ! Je préfère le rendu sur le lin, la trame du tissu accroche mieux l’encre. Mais le côté coloré du coton donne un peu de peps aussi.

La série est composée de 6 visuels : un kangourou, un koala, un jabiru, un ornithorynque, un casoar et un wombat. J’ai un set complet en lin plus 2 serviettes, et deux sets en coton vert. Elles seront bientôt en vente. Il faut que je les repasse et que je prenne de belles photos.

table1Mais d’abord… à taaaaaable !

6 réflexions au sujet de « On sort l’argenterie ? »

  1. Justine B.

    J’aime, j’aime, j’aime! Ces animaux ont l’air adorables, à vaquer à leurs occupations… J’ai hâte de tous les voir!

    Répondre
    1. Élice Auteur de l’article

      merci ma poule ! personne ne résiste aux cute animaux d’Australie.
      Quand je viendrai te voir au Canada peut être que je ferai une nouvelle série : un castor, un caribou, un raton laveur ? 🙂

      Répondre
  2. cedriclatouffe

    Bonjour,
    Super taf sur les illus et l’impression est propre!
    j’ai deux petites questions à savoir, Vous avez utilisez quoi comme encre pour le tissu ? (surement pas à l’eau?) et Comment ça se passe pour le lavage ? (à froid ?)

    Cordialement

    Répondre
    1. Élice Auteur de l’article

      Je suis désolée de ne répondre que maintenant… je ne sais pas comment j’ai pu louper le coche. Enfin, mieux vaut tard que jamais !
      J’utilise des encres typographiques à base d’huile de lin. Ca met des semaines à sécher. Une fois sèches, je fixe au fer à repasser chaud, avec une feuille de papier cuisson entre le fer et le tissus. Cette étape de fixation n’est pas obligatoire, avant je m’en passais, mais on m’a dit que ça tenait mieux.
      Les serviettes, c’est une nouveauté, mais je fais des impressions sur des T-shirts depuis un moment. Je les lave sur l’envers, à 30°C. Après le premier lavage, l’encre va s’assouplir et donner un effet un peu vécu (ça reste de l’impression, donc c’est pas un aplat noir parfait partout). Après ça, l’encre ne bouge plus du tout et ne s’altère pas au lavage. 🙂

      Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *