Archives du mot-clé creatif

Good Bye Octoplazm !

Aujourd’hui, le petit poulpe prend officiellement sa retraite et l’hélice redouble de vitesse !

Octoplazm, au départ c’était une aventure à 3, et l’idée d’imprimer des T-shirts en famille. Mais l’espace temps s’est dilaté (jusque loin dans l’hémisphère sud) et les frangins se sont barrés. De mon côté, je continuais à créer des visuels Octoplazmiques en plus de mes illustrations Élicetiques. J’ai troqué presse à chaleur et vinyle de flocage contre gouges et linoléum. J’expérimentais de nouvelles techniques, de nouveaux supports. « A laver sur l’envers, à porter à l’endroit » (le slogan d’Octoplazm) perdait un peu de son sens lorsqu’il s’agissait de boucles d’oreilles ou de sous-bock en bois. De mes créations, je ne savais plus trop lesquelles relevaient d’Élice, lesquelles d’Octoplazm… bref, c’était le bazar.

De plus, j’ai bien pris conscience qu’une bonne communication est indispensable pour développer ce genre de business. Gérer une image de marque, maintenir de l’activité sur les réseaux, publier des articles, mettre à jour la boutique, c’est déjà beaucoup de travail, beaucoup de temps et une organisation qui demande de maîtriser la nage papillon, au moins. Ajoute à ça une deuxième image de marque, multiplie le temps et les efforts par deux, et imagine moi, le cerveau en surchauffe, en train de me débattre dans l’océan de la désorganisation. Même avec 8 tentacules, je sens bien que je coule.

Je réalise que porter 2 casquettes, c’est trop pour moi. Il me faudrait 2 têtes. Mais la chirurgie esthétique ne m’intéresse pas et j’essaie, autant que possible, d’éviter la schizophrénie. Il est donc grand temps, à l’approche du printemps, de faire un peu de ménage là-dedans.

Artistiquement, ça ne change pas grand chose. D’Octoplazm je conserve la poulpitude et les tentacules (toujours très utiles en cas de multi-activité). Je continue de créer mes objets illustrés, ils seront juste commercialisés sous mon pseudo Élice, désormais.

En pratique, dans la vraie vie matérielle des choses que tu peux palper de tes doigts (propres), mes créations sont en vente chez Tarn & Co, boutique de créateurs à Réalmont (81).

Dans la vie virtuelle des vraies choses, mais que tu ne peux pas directement palper de tes doigts (qu’on s’en fout qu’ils soient propres, du coup), tu peux acheter mes créations sur Etsy, et sur Octoplazm.com (encore un petit peu le temps de faire la poussière, de mettre en place des redirections, de changer la bannière…).