DIY stand d’expo en palette : step by step

Je partage le plan de mon stand en palettes, et vous demande simplement de faire un petit lien vers cet article si jamais vous le réutilisez sur internet. Et si vous y trouvez des améliorations, je serai ravie de pouvoir les découvrir et les tester à mon tour ! 😉

Mon stand mesure 2 m de long sur 80 cm de profondeur et 82 cm de hauteur (au niveau du tablier), 160 cm de hauteur totale.  Il se démonte en 5 parties, qui, une fois pliées mesurent au plus 100 x 80 cm, sont relativement légères et donc faciles à manipuler. Ma contrainte principale était de le faire rentrer dans une clio (banquette arrière repliée), et de pouvoir le monter toute seule sans me casser le dos.

Introduction importante :
Comme c’est de la récup’, il est fort probable que vous vous retrouviez avec des planches de largeur et d’épaisseur variables. Les épaisseurs sont utilisées dans les calculs de certaines mesures. J’ai détaillé ces calculs, mais à vous de les adapter en fonction des planches que vous aurez.

Pour trouver des palettes : soit vous avez des supers amis dont les parents dévoués vous déposent, dans le jardin, toutes les palettes qu’ils croisent sur le bord du chemin, soit vous allez faire un tour dans les magasins de bricolage et les zones industrielles. 😉

Commence par démonter toutes les planches des palettes. Tu vas avoir besoin de marteau, pied de biche, burin plat ou coupe-brique. Clique ici pour voir différentes manières de démontage des palettes. Il y aura de la casse, c’est pour ça qu’il vaut mieux avoir quelques palettes en rab.

Trace et découpe tes planches aux bonnes dimensions. Tu trouveras la liste et les dimensions des planches détaillées à chaque étape.

Ponce-les sur les deux côté et la tranche. J’ai utilisé une grosse ponceuse vibrante, rectangulaire. Si t’as une ponceuse à bande c’est mieux. Si t’as pas de ponceuse, demandes-en une à ton voisin, sinon t’y es encore l’année prochaine…

Quand t’as tous tes morceaux, tu peux commencer à assembler.

Les mesures sont notées en cm.

Le plateau est composé de 2 parties identiques.

a) Place les 2 grandes planches A et B espacées de 68 cm (mesure extérieure). On va les appeler les montants du plateau. Adapte l’écart en fonction de si tu veux plus ou moins de débord pour ton plateau. Positionne les lattes a, b, c, d, e…etc. par dessus. Attention : la première latte n’est pas à fleur avec le bout des montants et B, pour permettre au pied de venir s’emboîter.

b) Pré-perce les trous des vis avec un petit foret pour éviter de fendre le bois. J’ai mis 4 vis par lattes, 2 par extrémité. Sinon, ça bouge.

c) Continue comme ça sur toute la longueur. Tu viens de faire une moitié de plateau. Recommence depuis a) pour avoir tes 2 moitiés.

Tu dois avoir 2 trucs qui ressemblent à ça :

d) Fixe les clips qui permettront aux deux moitiés de plateau d’être solidaires. Ça s’appelle des fermoirs à levier.

La grande planche qui dépasse est nécessaire car elle supporte la 2ème partie du plateau. Sans ça, le plateau s’effondre au milieu. Si tu trouves ça moche, tu peux décider de faire toute cette partie du pied plus grande. C’est ce que je voulais faire au départ mais ça aurait vraiment alourdi l’ensemble, les pieds étant déjà les modules les plus lourds de la structure.

Le pied est composé de 2 parties asymétriques articulées par des charnières. La partie longue se placera sur le devant, ou l’arrière du stand, et la partie courte sur les côtés.

a) La grande partie du pied. Même principe que pour le plateau. Tu pré-perces puis visses tes lattes a1, b1, c1…etc sur les montants E et F. Encore une fois fais gaffe, les lattes a1 et c1 ne viennent pas à fleur des montantset F (et G et H pour le deuxième pied). Il faudra laisser un espace qui correspond à l’épaisseur des montants du plateau (A, B, C et D).

b) Même principe pour la petite partie du pied. Il y a une encoche à faire dans les montants J et K (et L et M pour le deuxième pied), qui recevra les montants du plateau (A, B, C et D).

c) Assemble les 2 parties du pied avec 2 charnières.

T’as fini un pied. Recommence pour faire le deuxième.

Le module du haut fonctionne de la même manière que le pied : 2 éléments articulés par des charnières. Ici, ces 2 parties sont identiques.

a) Monte la première partie, toujours pareil : 2 montants P et Q, des lattes e1, e2, e3, e4, e5. Pré-perce, visse.

b) Même chose que a) avec les montants R et S et les lattes f1, f2, f3, f4, f5.

c) Visse les charnières pour assembler les 2 parties du module.

Il reste les finitions. Monte ton stand. Normalement il doit tenir tout seul, et ressembler à ça :

Pour que ça ne se casse pas la figure au premier coup de vent, il va falloir fixer quelques fermoirs à levier pour solidariser les différentes parties. C’est relativement cher comme quincaillerie, mais ça facilite énormément le montage et démontage, c’est vraiment très pratique.

Entre l’arrière du module du haut et le pied 2 fermoirs à levier classiques :

Entre le côté du module du haut et le pied, un fermoir à levier à ressort (beaucoup plus costaud) :

Pour terminer, j’ai fixé un dernier fermoir à levier sur le côté gauche du stand, pour solidariser le pied et le plateau. Le type de fermoir à levier utilisé ici est un peu différent de ceux utilisés précédemment : les 2 parties du fermoirs doivent pouvoir se fixer sur 2 plans perpendiculaires. Voir le schéma ci-dessous.

La partie 1 se visse sous le plateau, la partie 2 se visse sur le pied.

Bon bricolage !